A la Chapelle Expiatoire, pour Monument Jeu dEnfant les 20 et 21 octobre 2018, dans une ambiance  feutrée, chargée d’une période tourmentée de notre histoire, la promenade est celle du souvenir, du devoir de mémoire, des raisons de la construction ou de la destruction d’un monument et des rôles qui lui ont été dédiés au cours du temps.

Cette opération nationale est destinée à un public familial et la promenade se doit donc d’être compréhensible pour une large tranche d’âge.

Télécharger la plaquette de "Pars cours conte".

L’exposition du street artiste Alexis le diamantaire (dont une oeuvre monumentale réalisée pour la chapelle) pendant ces parcours a été un excellent support au récit de l’affaire du collier qui a tant desservie Marie-Antoinette. Entre autres événements racontés à partir des connaissances des enfants, de leurs questionnements, afin de rendre vivant et interactif ce moment d’histoire privilégié. Pour que les plus jeunes participent aisément, Marie Abada-Simon leur a confié en début de parcours des cubes portant, chacun et sur chaque face, une date, un nom, un événement, de cette période. Ces cubes, que les enfants sachent lire, ou non (aide très volontaire et appréciée des parents) ont pleinement aidé à capter puis conserver leur attention. Sans omettre les moments d’imitation physique, de personnages, de toutes petites scènes historiques (le cardinal de Rohan arrêté devant toute la cour…), ou des statues monumentales présentes dans la chapelle: Louis XVI et Marie-Antoinette. S’imprégner, se mettre à la place, en position de suppliant-e…

Contrairement à C’est mon patrimoine, cette manifestation est conduite entièrement par l’artiste (sans conférencière), qui intègre à son récit des éléments visant à une meilleure connaissance et approche du lieu, tant du point de vue architectural que historique.